visuel

UVILUQ : L’utilisation de biopsies liquides pour le monitoring de l’état de santé des écosystèmes marins côtiers

Début du projet

Chercheur principal

Codemandeurs

Description

En raison de leur large distribution et de leur importance écologique et nutritionnelle, les moules bleues font l’objet d’un suivi étroit de la part des scientifiques et des autorités de la santé publique. Dans le Nord du Canada, et particulièrement dans les communautés du Nunavik, notamment celles situées sur la rive Est de la Baie d’Hudson et sur la rive sud du Détroit d’Hudson et de la Baie d’Ungava, la consommation de bivalves, comme la moule bleue (Mytilus spp.), et les autres fruits de mer, consommés crus ou cuits, représente un apport important de l’alimentation traditionnelle inuit. Malheureusement, la présence de nombreux agents pathogènes, dont la présence est souvent liée à des activités anthropiques proximales, accroît les problèmes d’insécurité alimentaire chez ces communautés.

En plus de fournir des informations essentielles à la sécurité alimentaire des communautés nordiques, l’analyse de l’état de santé de la moule bleue est un outil important pour surveiller l’impact des activités humaines sur les écosystèmes marins côtiers. Étant donné leur capacité à accumuler des xénobiotiques dans leurs tissus, les moules bleues sont en effet depuis longtemps reconnues comme de bons indicateurs biologiques pour surveiller les effets de la pollution et du changements climatiques dans les écosystèmes marins côtiers.

En plus des effets des contaminants, l’utilisation de biomarqueurs chez la moule permet d'évaluer les effets des catastrophes naturelles et des catastrophes environnementales, telles que les marées noires de 1989 provoquée par le naufrage de l’Exxon Valdez ou en 2010 lors de l’accident de la plateforme Deepwater Horizon. Les données collectées par l’utilisation de la moule comme espèce sentinelle peuvent également être utilisées pour surveiller l'efficacité de la restauration des côtes ou la mise en place de programmes de surveillance. Les bénéfices qui découlent de la mise en place de tels programme en utilisant la moule comme espèce sentinelle sont nombreux et ont été prouvées dans de nombreux pays, notamment aux États-Unis, en Europe, en Norvège et même dans certaines régions subantarctiques, comme à Kerguelen.

Dans certains cas, comme celui du programme américain Mussel Watch, la recherche participative joue un rôle important dans l’échantillonnage et le succès du programme. La mise en place de tels observatoires dans les régions nordiques se bute toutefois à plusieurs obstacles, notamment au niveau de la logistique. Les avancées récentes dans les nouvelles techniques d’échantillonnage et d’analyse moléculaire développés dans le domaine biomédical fournissent toutefois une fenêtre d’opportunité unique pour s’attaquer à ce problème. Dans ce projet, nous proposons une nouvelle plateforme d’échantillonnage et d’analyse basée sur le concept de biopsie liquide combinée aux approches multi-omiques.

Partenaires

Association québecoise autochtone en science et en ingénierie
ArcticNet
Institut nordique de recherche en environnement et en santé au travail
Parcs Canada - Unité de gestion du Saguenay-Saint-Laurent
Port de Sept-Îles
CNRS - Unité Stress Environnementaux et BIOsurveillance des milieux aquatiques

Axes de recherche

Axe 2 - Santé
Axe 3 - Fonctionnement des écosystèmes et protection de l'environnement
Axe 4 - Infrastructures et technologies
©2020 Institut nordique du Québec, tous droits réservés.