visuel

Impacts des changements climatiques et du brunissement des eaux sur l’habitat oxythermique des salmonidés et les émissions de gaz à effet de serre en régions arctiques

Début du projet

Chercheur principal

Codemandeurs

Description

Ce projet a pour objectif de fournir des informations essentielles sur l’état actuel et l’évolution future de l’habitat de deux espèces de poissons du Nunavik et du Nunavut jouant un rôle clé pour la sécurité alimentaire des communautés nordiques: l’omble chevalier (Salvelinus alpinus) et le touladi (Salvelinus namaycush).

L’omble chevalier est récolté durant toute l’année alors que le touladi est surtout pêché l’hiver (pêche blanche). Alors que le touladi passe tout son cycle de vie dans les lacs, les différents morphes de l’omble chevalier se retrouvent dans les lacs, les rivières et les milieux côtiers, et peuvent se déplacer d’un habitat à l’autre selon leur stade de vie. Il existe très peu d’information sur la disponibilité et la qualité des habitats de ces deux espèces, habitats qui risquent d’être modifiés par les changements climatiques. Ce projet cherche à combler ces lacunes en combinant suivis sur le terrain et modélisation.

La réalisation de ce projet permettra de mieux connaître l’évolution de la température et du contenu en oxygène des lacs et des rivières en réponse aux changements climatiques (hausse de la température de l’air, prolongation de la saison estivale, brunissement des eaux), et ainsi de qualifier ces habitats offrant des services écologiques d’importance.

Le projet contribuera également au développement d’outils de gestion pour l’omble chevalier anadrome. Les efforts de recherche ont jusqu’à ce jour principalement porté sur la modélisation 1-D de la température lacustre le long d’un gradient latitudinal au Nunavik; nous proposons d’étendre cet effort de modélisation en incluant les effets du brunissement des eaux (hausse de la matière organique dissoute) sur les habitats oxythermiques et optiques de 55°N à 75°N.

Par ailleurs, cette nouvelle phase de modélisation permettra d’obtenir une estimation des émissions actuelles et futures de gaz à effet de serre provenant de ces écosystèmes, puisque ces émissions dépendent en grande partie de la température et du contenu en oxygène. Le second objectif, qui consiste à développer des modèles de préférence d’habitat pour l’ombre chevalier anadrome, sera atteint en mettant à contribution le savoir inuit. Des modèles empiriques de température de l’eau en rivière seront également développés afin de fournir une première évaluation du régime thermique et son évolution future dans les rivières de ces territoires. Grâce aux échanges réguliers avec les communautés locales et les agences gouvernementales, ce projet fournira des outils en appui à la gestion des pêches et de la sécurité alimentaire.

Partenaires

Société Makivik
Administration régionale Kativik

Axes de recherche

Axe 1 - Sociétés et cultures
Axe 3 - Fonctionnement des écosystèmes et protection de l'environnement
©2020 Institut nordique du Québec, tous droits réservés.