Lignes directrices pour la recherche

Introduction

Les travaux du Groupe de travail des Premiers Peuples (GTPP) s’inscrivent dans la foulée actuelle d’efforts de décolonisation de la recherche en dotant l’INQ de lignes directrices. En effet, depuis les années 1960, les peuples autochtones du monde exigent que soient protégés leurs droits de propriété intellectuelle et veulent que les chercheurs adoptent des pratiques qui font place à une meilleure appréciation des enjeux éthiques. Au Canada, depuis plus de 20 ans, des initiatives autochtones ont vu le jour pour répondre aux besoins en matière de recherche exprimés par les peuples autochtones, mouvement notamment instauré à la suite de la publication du Rapport de la Commission royale sur les peuples autochtones en 1996 ; ce rapport comporte une section sur les principes de recherche. 

Au Canada, des avancées majeures ont permis de poser les assises pour que des protocoles de recherche, des lignes directrices, des ententes, des accords et des pratiques respectueuses gouvernent la recherche scientifique. Le mandat dont s’est doté le GTPP est directement lié à ce mouvement. Ce mandat se joint également à l’un des objectifs du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, soit d’encourager des pratiques de recherche éthiques et respectueuses par, pour et avec les peuples autochtones. Le GTPP souhaite donc, par l’élaboration de ces lignes directrices, que la recherche en milieu nordique se fasse dans le respect des peuples autochtones, tout en leur étant bénéfique. 

De plus, ces lignes directrices s’inscrivent dans un mouvement plus large de démocratisation notamment de la recherche, de l’éducation et de la formation dans lequel la participation des Autochtones est essentielle. Ces derniers doivent non seulement être consultés lors des différentes étapes de la recherche, mais doivent également pouvoir s’approprier les recherches afin de s’assurer que les activités sont respectueuses du territoire. Comme le mentionne Schnarch dans son ouvrage sur les principes de recherche, « By regaining control of institutions and processes that impact them, communities build hope for a healthy future ». 

Objectifs

Pour les membres du GTPP, il s’avère essentiel que les peuples autochtones du Nord soient non seulement consultés lors de recherches, mais fassent partie des discussions et des prises de décision en amont du processus de recherche. Leurs savoirs doivent adéquatement être pris en compte par les chercheurs et les étudiants. Les peuples autochtones détiennent des savoirs millénaires et, dépendant du type de savoir dont il est question, sont souvent ouverts à partager leurs savoirs par des accords et des ententes équitables dans lesquelles la protection de leur patrimoine de connaissances est assurée. Par contre, comme ils le rappellent eux-mêmes, ces savoirs leur appartiennent et il leur revient de décider quels sont les savoirs qui peuvent être partagés ou non et comment ce partage peut avoir lieu. 

Les lignes directrices pour la recherche présentées ici sont destinées aux chercheurs et aux étudiants associés à l’INQ et appelés à travailler sur le territoire du Québec nordique, au nord du 49e parallèle. Ce document sert également de guide de bonnes pratiques pour tout chercheur intéressé par le milieu nordique, du Canada tout comme d’autres pays. Il constitue un document de référence pour la recherche dans le Nord s’inscrivant ainsi parmi l’ensemble des outils de recherche à consulter.

Méthodologie

Pour la rédaction des lignes directrices, une recension non exhaustive des différents documents qui encadrent la recherche en contexte autochtone et nordique a été réalisée, ainsi qu’une analyse approfondie des documents produits par les instances autochtones. 

Dans un souci de cohérence avec les principes de la coconstruction des connaissances avec les peuples autochtones, une ébauche de ce document a été présentée lors de la tenue du Forum sur les besoins de recherche dans le Nord, organisé par le GTPP en mars 2017. Ce forum a offert une occasion de consulter les peuples autochtones concernés et de valider le contenu des lignes directrices. De plus, les lignes directrices ont fait l’objet d’une consultation en ligne. Elles sont disponibles en français et en anglais.

Version téléchargeable

La version téléchargeable complète des lignes directrices est disponible ci-dessous. Cette version contient toutes les informations présentées dans le site Web, ainsi que les références bibliographiques et des annexes offrant de l'information complémentaire.

©2020 Institut nordique du Québec, tous droits réservés.