La station de recherche arctique de McGill (MARS)

Type d'installation
Secondaire
Institution hôte
La station de recherche arctique de McGill (MARS)
Description

La station de recherche arctique de McGill (MARS) est située à la tête du fjord Expedition, sur la côte ouest de l'île Axel Heiberg. La station a été créée en 1960 et c'est l'une des plus anciennes stations de terrain exploitées par une université dans l'Arctique canadien. Créée à l'origine pour mener des recherches sur le climat, la glaciologie, la géologie, la géomorphologie et la biologie, les données de la MARS ont contribué à établir la base scientifique de la région polaire du Canada. Sa mission actuelle est de fournir des données de base pour la détection précoce du changement climatique dans le nord, de caractériser les écosystèmes polaires uniques et leur sensibilité aux changements environnementaux, et de fournir des opportunités de formation et de recherche pour les étudiants. Les recherches actuelles portent principalement sur la glaciologie, la géologie, la climatologie, l'hydrologie, la géocryologie, la microbiologie, l'astrobiologie, la télédétection, la géophysique et les études analogiques.

 

Services offerts
  1. 1. La station se compose de deux avant-postes distants d'environ 8 km : la station de recherche MARS originale à Colour Lake, et une station de recherche analogique MARS (MARS-CARN) parrainée par l'Agence spatiale canadienne (ASC). Les deux camps comprennent une combinaison de bâtiments permanents chauffés en toute saison et de structures de refuge non chauffées ; 2. il y a un espace de laboratoire décidé mais l'équipement interne est limité. Les projets de recherche sont généralement auto-équipés ; 3. des dortoirs et des chambres à coucher : 10 cabines principales (chauffées), 4 abris de jardin (chauffés), 2 structures non chauffées en Alaska ; 4. 2 cuisines complètes (MARS et MARS-CAN), avec cuisinières, congélateurs et réfrigérateurs au propane. Capacité de restauration de 12 personnes dans les MARS et 8 MARS-CARN ; 5. téléphone (Vonage VoIP), téléphone satellite, HF & VHF, Internet, ordinateur, 2 motoneiges et 4 VTT. L'électricité pour les deux camps provient d'une combinaison de solaire/éolien et de plusieurs générateurs.
Personne ressource
Wayne Pollard
Department of Geography, Burnside Hall, 805 Sherbrooke Street West
514-398-4454
wayne.pollard@mcgill.ca

Laboratoires attachés à cette installation

©2021 Institut nordique du Québec, tous droits réservés.