Anaïs Remili-en-tête

Témoignage - Anaïs Remili gagnante de la finale internationale de Mon projet nordique

Publié le

Texte rédigé par : Anaïs Remili, candidate au doctorat en sciences des ressources naturelles à l'université McGill.

À tous les jeunes doctorants installés au Québec : Et si je vous disais que dans un an, vous pourriez rentrer d’une conférence internationale après avoir présenté vos travaux de recherches à des spécialistes internationaux de l’Arctique ?

Me voici rentrée d’Islande depuis un mois déjà. J’ai vécu l’expérience extraordinaire de voyager en Islande avec 5 autres candidats talentueux et passionnés pour présenter mon projet de thèse de manière vulgarisée et accessible au grand public. C’est une étape que je juge essentielle pour tout chercheur en début de carrière. Nous avons tous essayé d'expliquer nos recherches à nos amis et à notre famille. Et franchement, il est assez difficile de leur faire comprendre ce que nous faisons sans les noyer dans les faits et les chiffres dont nous nous souvenons grâce aux innombrables papiers que nous avons lus. Mon Projet nordique vous permet d’aller au cœur de votre recherche et d’en communiquer le message principal. Cela vous oblige à considérer la vue d’ensemble du projet. Quelle est la raison derrière votre investissement dans votre thèse ? Quel est l'objectif final ? Comment pouvez-vous communiquer votre passion aux autres ? Comment les convaincre que votre sujet est le sujet le plus phénoménal ? Ce sont les questions que je me suis posée afin de me préparer pour la conférence Arctic Circle. Réduire son projet à une présentation de 5 minutes est un défi, mais cela vous aidera certainement à parler facilement de votre recherche et à vous sentir plus proche de votre sujet de thèse. Je recommande fortement l'exercice.

Le voyage en Islande a été absolument incroyable. J'ai été époustouflé par la beauté brute des paysages et par l'esprit des Islandais. La conférence elle-même était immense, diversifiée et regroupait des intervenants de tous les secteurs liés à l'Arctique. Nous avons rencontré des ambassadeurs, regardé des princesses parler et en avons appris davantage sur les dernières technologies et possibilités de recherche dans l'Arctique. Ce fut une semaine remplie de nouvelles expériences.

Ce voyage a également été l’occasion pour moi de contacter une collègue en Islande et de décrocher un poste sur le terrain l’été prochain pour échantillonner les orques islandaises, un rêve devenu réalité.

Je me suis sentie extrêmement honorée de représenter le Québec à la conférence Arctic Circle. La délégation québécoise s’articule autour des candidats de Mon Projet nordique et nous avons vraiment eu l’impression de faire partie de l’équipe. Toute la délégation était chaleureuse et accueillante. Si je le pouvais, je participerais chaque année, car c’était très enrichissant.

Et pour terminer sur une note sympathique, voici quelques photos de mes deux jours supplémentaires après la conférence. L'île est vraiment magnifique, et j'ai hâte d'y retourner. Merci à l’Institut nordique du Québec et au Fonds de Recherches du Québec de m’avoir permis de me joindre à vous pour cette merveilleuse expérience !

3 photos d'Anaïs Remili

_______

Catégories : témoignage, Mon projet nordique, Arctic Circle Assembly
©2020 Institut nordique du Québec, tous droits réservés.