Webinaire 24 | Nouvelles technologies pour le suivi d’espèces migratrices arctiques

au

Conférencier : Pierre Legagneux, professeur, Département de biologie, Université Laval; membre, Centre d'études nordiques, Sentinelle Nord, chercheur affilié à l'INQ.

Résumé : Nous traversons une période paradoxale. Au moment où de nombreuses espèces sont en déclin, il devient désormais possible de les suivre en temps réel même pour les espèces les plus petites. Ces opportunités technologiques permettent non seulement de décrire la migration qui peut s’étendre sur des milliers de kilomètres, mais aussi de mieux comprendre certains mécanismes à la base des décisions comportementales. Notre groupe de recherche s’intéresse principalement aux oiseaux migrateurs de l’Arctique. Plusieurs espèces suivies par bio-logging nous montrent à quel point différents biomes (marins, terrestres, agrosystèmes) sont interreliés. Au-delà de cet aspect descriptif, certains paramètres physiologiques et biodémographiques clefs peuvent être extraits à partir de ces transmetteurs et offrent des opportunités de recherche uniques. À l'été 2020, nous avons acquis des images satellites haute-résolution qui nous permettent de dénombrer les oies des neiges nichant dans le haut Arctique canadien avec une grande précision qui nous apporte de précieux renseignements sur cette espèce structurante de la toundra. Les possibilités offertes par ces nouvelles technologies sont immenses et révolutionnent la recherche nordique que ce soit au niveau des sciences citoyennes, de notre capacité d’analyse des déplacements et de notre compréhension du fonctionnement des écosystèmes.

 

logos des partenaires du webinaire

 

©2021 Institut nordique du Québec, tous droits réservés.