Community Information and Epidemiological Technologies

Le CIET a travaillé avec plus de 200 communautés des Premières nations, des Inuits et des Métis sur toute une série de questions de santé, notamment la toxicomanie, la nutrition prénatale, la violence domestique, le VIH/sida et le suicide des jeunes. Le CIET aide les communautés à renforcer leurs compétences en matière de recherche et à utiliser les résultats de la recherche dans la planification.

Avec 52 partenaires de recherche issus de six universités et de plusieurs organisations autochtones, le CIET héberge le réseau Anisnabe Kekendazone (savoir originel) pour la recherche sur la santé des Autochtones (AK-NEAHR). Ce réseau finance la formation de chercheurs en santé autochtone dans tout le Canada grâce à des subventions de démarrage et des bourses.

 

Entité d'attache
©2020 Institut nordique du Québec, tous droits réservés.