Louis Fortier - hommage

Hommage à un homme d'exception

Publié le

Une figure de proue en recherche océanographique s’est éteinte en ce beau dimanche d’automne. Grand passionné et leader incontestable, Louis a marqué l’univers de la recherche scientifique par sa détermination et ses convictions. Avec une force de caractère hors du commun, il s’est démarqué au fil des ans en participant à la mise sur pied de très grandes initiatives. Avec une vision des temps modernes appuyée par la science et une façon bien à lui de mener son beau grand navire qu’il affectionnait tant, il a été directeur scientifique, du regroupement stratégique Québec-Océan lors de sa fondation, du réseau d’excellence pancanadien ArcticNet (2001-2019), du brise-glace de recherche NGCC Amundsen (2002-2020), et plus récemment de l’Institut nordique du Québec (2016-2019). Il était résolument dédié à la science, et cet engagement lui a valu, entre autres, d’être fait officier de l’Ordre du Canada (2007), officier de l’Ordre national du Québec (2008), personnalité scientifique par La Presse, Le Soleil et Radio Canada (2004-2005-2008), médaillé du gouverneur général pour la nordicité (2014) et chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur française (2017). 

Avec une carrière prolifique en sciences, il était titulaire de la chaire de recherche du Canada sur la réponse des écosystèmes arctiques au réchauffement climatique, il a également piloté les réseaux de recherche NOW (l’Étude internationale de la polynie des Eaux du Nord) et CASES (Canadian Arctic Shelf Exchange Study) du CRSNG. Avec ses collègues Warwick Vincent et Marcel Babin, il a mis en place la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur la télédétection de la nouvelle frontière arctique canadienne. Il aura ainsi formé au fil des ans, des dizaines d’étudiants-es et écrit plus de très nombreux articles scientifiques. 

En sillonnant les eaux arctiques tout au long de sa carrière il aura été aux premières loges des changements climatiques et du réchauffement de la planète dont il témoignait avec aplomb. Il aura été un ardent promoteur du décloisonnement des sciences et de la coopération internationale.

Mais au-delà de toutes ses réalisations, l’homme était curieux et érudit, enthousiaste et clairvoyant et toujours à l’affût de nouvelles découvertes. Communicateur hors pair, il avait l’art de captiver un auditoire par des récits imagés et documentés. Il était fidèle à ses collaborateurs et aura touché d’une façon particulière celles et ceux qui l’ont côtoyé de près par sa personnalité attachante et sans compromis. 

Celles et ceux qui l’ont côtoyé d’encore plus près peuvent dire, sans contredit, qu’il était un bon vivant, un épicurien et un « vrai » mordu de pêche.

En terminant, Louis restera pour nous une réelle source d’inspiration, nous aurons une pensée toute particulière pour lui lors de l’inauguration du complexe de l’INQ, ce bâtiment qu’il souhaitait si ardemment depuis 2008, pour créer une synergie des forces vives en recherche nordique et arctique aux échelles locale, nationale et internationale.

Nous mènerons à bon port ce beau et grand rêve que tu avais. Bon voyage Louis !

Brigitte Bigué, Directrice administrative et au développement

Jean-Éric Tremblay, Directeur 

 

©2020 Institut nordique du Québec, tous droits réservés.