Conférence d'Alain Mailhot présentée par l'INQ, QO et le CEN

Conférence : Définition d’un climat de référence et développement de projections climatiques pour le nord du Québec

, Québec

Information générale sur la conférence 

Titre : Définition d’un climat de référence et développement de projections climatiques pour le nord du Québec

Présentateur : Alain Mailhot, INRS-ETE

Quand : 29 janvier 2020, 11h00

Lieu : Université Laval, pavillon d'Optique-photonique, salle COP-1168  

Prix : Gratuit

Public : Ouvert à tous

Présenté par : Québec Océan, Centre d'études nordiques, Institut nordique du Québec

Résumé :

La caractérisation du climat passé de plusieurs régions au Canada, et notamment des régions nordiques, demeure hautement problématique compte tenu de la très faible couverture historique offerte par les réseaux d’observation. Par ailleurs, le nord du Québec connait et est appelé à connaitre de profonds bouleversements climatiques. Le présent exposé abordera ces deux questions. Dans un premier temps, la définition d’un climat de référence pour le nord du Québec sera discutée. A cette fin, divers indices climatiques calculés à partir de différents ensembles de données (p. ex. réanalyse, simulations de modèles climatiques) ont été comparés afin d’évaluer leur potentiel respectif à représenter le climat passé de ce territoire. Les défis et les enjeux relatifs à la définition d’un climat de référence en régions nordiques seront finalement abordés. Dans un deuxième temps, les projections futures pour divers indices climatiques issues d’un ensemble de simulations de modèles climatiques régionaux seront présentés pour le nord du Québec.

Biographie :

Alain Mailhot est professeur à l’Institut national de la recherche scientifique, Centre Eau Terre et Environnement depuis 2002. Il possède un doctorat en physique statistique de l’Université de Sherbrooke. Ses principaux domaines de recherche sont l’hydrologie urbaine, l’analyse statistique des séries hydroclimatiques et les analyses d’incertitudes en modélisation environnementale. Il s’intéresse plus spécifiquement depuis quelques années aux impacts des changements climatiques sur la gestion des eaux pluviales en milieu urbain, à l’étude de l’évolution en climat futur des extrêmes de précipitations, au développement d’approche afin de mieux caractériser ce type d’événements en climat historique et à la prise en compte des changements climatiques dans la conception. Il a notamment contribué à la rédaction du guide sur les courbes Intensité-Durée-Fréquence (IDF) réalisé par le Canadian Standard Association (CSA). 

Catégories : conférence
©2020 Institut nordique du Québec, tous droits réservés.